fbpx

Objectif Mudday

Il y a quelques temps, je vous évoquais mon objectif pour juin, de participer au Mudday avec mon cher et tendre.

13 kms de parcours et 22 obstacles. Escalader des murs, ramper dans des tunnels, monter des cordes, avancer sur une échelle horizontale, se baigner dans 0°, franchir des fils électriques…

C’est quelque peu angoissée que je prends connaissance du programme des réjouissances. 

D’autant que je n’ai pas un corps d’athlète, bien que je fasse un peu de sport, depuis mes accouchements, mes abdos me font défauts. Jusque-là, je centrais mes entraînements sur le bas du corps (notamment les fessiers) et non sur le haut.

Il va donc falloir travailler un peu mes biceps et mes épaules si je veux pouvoir finir cette course entière.

Du running 2 fois par semaine en fractionné, 1 séance cardio et gainage 1 fois par semaine et le soir avant d’aller se coucher la fameuse méthode du 7 work out.

Des entraînements à la maison pour le cardio, le gainage et 7 work out et pour le running les circuits ne manquent pas. En forêt, dans le parc de la ville, en ville, au bord d’un lac ou dans le magnifique parc du château de Versailles. Que rêver de mieux ! Un cadre idyllique pour mêler entrainement et moments agréables.

Vue sur le Trianon Palace, du Parc du Château de Versailles
Le Grand Canal du Parc du Château de Versailles

Je suis plutôt réaliste sur ma capacité à mener à bien cette course. Je pense que je vais finir plus souvent les fesses dans la boue ou dans l’eau que vainqueur de l’obstacle. Mais ce sera une belle expérience malgré tout.

Pour septembre je me prépare aussi à La chesnaysienne. Cette fois ci c’est une course de 13 kms dans le parc du château et à travers l’arboretum.

Des courses pour se dépasser et se donner envie d’aller plus loin. Il n’y a pas de temps à perdre, à l’entrainement !

Course en forêt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *