fbpx

Mission 3D

Un parent zéro déchet ça n’a pas vraiment de temps pour soi.
Faire tout maison, chercher des solutions, s’occuper des enfants…
Mais malgré tout, il ne faut pas s’oublier.

Les problèmes au boulot, les disputes avec votre cher(e) et tendre, des amis(es) ou votre mère, les tracas du quotidien, les enfants qui vous mettent les nerfs en pelote (oui ils sont assez doués pour ça n’est-ce pas ?) Autant de tension qu’il vous faut évacuer si vous ne voulez pas exploser !

Je vous propose une activité 3 en 1 pour une mission 3D

Dépaysement, Décompression, Déstockage !

Quel programme ! Et combien coûte cette activité ?

Un peu de temps, des bonnes baskets et une tenue sortie de votre placard

N’achetez jamais de matériel onéreux trop vite. Attendez de voir si vous réussirez à inscrire votre nouvelle activité dans le temps. Faites avec ce que vous possédez déjà dans un 1er temps.

Personnellement je me suis dégagée du temps le samedi matin. 8h, le soleil se lève seulement en ce jour d’hiver. Les enfants ont fini de manger et viennent de s’habiller. Je m’équipe et laisse Papa s’occuper de mes 2 Loulous. Ecouteurs vissés dans les oreilles, je sors dans le froid, le vent glacé me fouettant le visage mais qu’importe, quelques centaines de mètres en petites foulées et déjà une douce chaleur réchauffe tout mon corps ; Direction la forêt.

L’entrée est à 1 petit kilomètre de chez moi. J’y vais en courant. Dans la forêt, je fais quasiment toujours le même trajet mais à chacun de mes passages le paysage est différent. Je laisse mon esprit vagabonder, ma tête se vide. Mon corps se met en mode automatique.

Au détour d’un chemin je fais de jolies rencontres.

Personnellement je me suis dégagée du temps le samedi matin. 8h, le soleil se lève seulement en ce jour d’hiver. Les enfants ont fini de manger et viennent de s’habiller. Je m’équipe et laisse Papa s’occuper de mes 2 Loulous. Ecouteurs vissés dans les oreilles, je sors dans le froid, le vent glacé me fouettant le visage mais qu’importe, quelques centaines de mètres en petites foulées et déjà une douce chaleur réchauffe tout mon corps ; Direction la forêt.

L’entrée est à 1 petit kilomètre de chez moi. J’y vais en courant. Dans la forêt, je fais quasiment toujours le même trajet mais à chacun de mes passages le paysage est différent. Je laisse mon esprit vagabonder, ma tête se vide. Mon corps se met en mode automatique.

Au détour d’un chemin je fais de jolies rencontres.

Un doux moment au milieu de la nature. Je rentre vidée, fatiguée mais contente. Le bien être de ma séance va me poursuivre tout au long de la semaine tellement courir permet de se vider. Cette sensation est difficilement descriptible si vous ne l’avez jamais vécue. Une séance de cardio même intensive ne vous permet pas d’accéder à un tel état de bien-être.

Et je ne vous raconte même pas le nombre de calories que vous brûlez en 30 à 40 minutes de courses. Vous allez ravir votre balance.

Rassurez-vous, il faut un peu de patience, les 1ère séances sont souvent difficiles, mais si vous maintenez le cap, vous risquez vite de devenir addict. Alors courage.

Arrêtez de vous trouver des prétextes : En hiver il fait trop froid, et en été trop chaud. Vous avez mal au pied, à la tête, au nez… A moins d’être vraiment alité, la course vous fera le plus grand bien. Donc pas d’excuse, allez à votre rythme.

Faites-vous encourager par votre cher(e) et tendre, cela vous motivera pour les prochaines séances. Et si vous manquez de motivation, entrainez quelqu’un dans votre course.

Et comme après l’effort, il faut toujours un peu de réconfort et bien direction la douche !

Un petit sauna facial aux huiles essentielles* de niaouli ou romarin à verbémone pour se purifier (dans une bassine ajouter 4 gouttes d’huile essentielle dans de l’eau frémissante), mettez votre visage au-dessus avec une serviette pour que les vapeurs restent au niveau de votre visage, pendant 5 min. Protégez vos yeux en les fermant.

Réalisez ensuite un masque à base de manjishta et d’argile verte (1cuill à café de manjishta + 1 cuill à soupe d’argile verte que vous mélangez avec un peu d’huile végétale (HV) à choisir en fonction de votre type de peau, pour moi c’est HV de noyaux d’abricots) Bien masser votre visage avec la pâte puis rincez. Evitez le savon sur la peau de votre visage qui est très délicate. Préférez un nettoyage doux à base d’argile

  • Vert pour les peaux à tendance grasse
  • Rose pour les peaux fragiles
  • Blanche convient à tout type de peaux.

Pour le corps, pensez à vous faire un gommage, pour donner suite à cette séance running. Votre corps à éliminé de nombreuses toxines via votre transpiration.

Voici un exemple de gommage zéro-déchet ayant une action raffermissante et anticellulite : Mélangez 2 cuillères à soupe de marc de café bien sec (En zéro déchet pas de capsule, préférer une cafetière à l’italienne, à piston… Faites votre choix. Gardez votre marc de café, c’est un excellent répulsif des pucerons pour vos rosiers mais également un fabuleux gommage) Ajoutez une huile végétale de votre choix (olive, abricots, avocat…) jusqu’à obtenir un mélange onctueux. Ajoutez 2 gouttes d’huiles essentielles* de gingembre et de pamplemousse. (2 de chaque)

Lavez vous ensuite avec votre savon habituel.

Vous l’aurez compris, ces petits soins pour le corps vont mettre votre douche dans tous ses états. Alliez l’utile à l’agréable et profitez-en pour faire le nettoyage hebdomadaire de votre douche.

*Attention à l’utilisation des huiles essentielles. Respectez toujours les dosages. Utilisez un guide pour mieux les connaitre et les utiliser au quotidien. Ne pas utiliser chez les enfants de moins de 3 ans, chez la femme enceinte et allaitante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *