fbpx

Mardi gras et le défi zéro sucre

Ce mardi, nous faisions mardi gras. En ce jour tant adoré des enfants, les déguisements sont à l’honneur, des défilés et carnavals dans certaines villes, des gourmandises bien grasses à déguster, des chansons comme la célèbre « C’est mardis gras, les animaux se déguisent, c’est mardi gras ils sont en devinez-quoi ? », de la musique, des rires, … Bref c’est la fête.

Mais saviez-vous qu’à l’origine, mardi gras est une fête chrétienne ?  eh oui, initialement mardi gras était la fête festive qui précédait le mercredi des cendres et donc le début du carême. Période difficile puisque durant cette période le chrétien devait faire preuve de privation (pas de fête, de plaisir, de sexe et une alimentation simple et succincte).

Mais revenons à nos moutons, car cet article n’a pas pour but de parler religion quelle quelle soit. Chacun la sienne, la différence fait notre force.

Nous avons donc festoyé avec mes 2 loulous. Etan déguisé en petit pompier a éteint de nombreux incendies, tandis que Luca qui n’a pas voulu se déguiser a malgré tout bien participé aux nombreux jeux que nous avons faits.

Au goûter, et selon la tradition, du gras !

Les gaufres de Liège

De délicieuses gaufres de Liège. Ces gaufres sont tellement bonnes qu’il est inutile de rajouter quelque chose dessus. Et c’est encore chaudes, qu’elles sont les meilleures.

Je vous livre la recette que j’utilise et que j’ai découverte il y a quelques années déjà sur le blog Amuse bouche : Cette recette nécessite l’utilisation d’un robot car vous devrez pétrir votre pâte 10 min.  (Voilà celui que j’utilise)

Il vous faut :

  • 150 ml de lait
  • 2 œufs
  • 1 sachet de sucre vanillé (j’ai remplacé par du sucre roux des philippines qui apporte un gout de caramel)
  • ½ cuillère à café de sel
  • 400 g de farine (j’ai utilisé ma farine pour brioche « Gruaudor » que j’achète au moulin.)
  • 30 g de levure fraîche ou 1,5 cuillère à café de levure sèche
  • 200g de beurre
  • 180 g de sucre perlé

Je vous avais prévenu c’est une recette de carnaval qui est tout sauf allégée ! mais tant que vous ne mangez pas le saladier cela devrait aller !

Comment procéder :

  • Mettez tous les ingrédients dans le robot sauf le beurre et le sucre perlé.
  • Pétrissez le tout avec l’aide du crochet. Lorsque votre préparation est homogène et que la pâte est un peu collante, ajoutez le beurre coupé en petits morceaux et pétrissez 10 min à vitesse 3.
  • Laissez poser dans votre bol pâtissier à couvert 1h30.
  • Ajoutez ensuite le sucre perlé et mélangez grossièrement.
  • Faites de petites boules et dispose-les sur des plaques à pâtisserie. Laissez alors poser 30 min.

Faites préchauffer votre appareil à gaufres.

Disposez la boule sur votre plaque à gaufre sans l’aplatir et refermer votre gaufrier.

Surveillez la cuisson en vous référant à la couleur de votre gaufre.

Laissez refroidir et dégustez.

Avec un petit thé Damman « Jardin bleu » et un yaourt maison, je profite de ce moment autant que mes enfants qui accompagnent leur gaufre et leur fromage blanc par un jus de pomme pétillant. Ils sont ravis de ce gouter de roi.

Mais ce début de Carême m’a donné une idée. Et si, je me lançais un défi ?

Si pendant ces 47 prochains jours je revoyais mon alimentation en supprimant le sucre (j’entends produits sucrés et sucres ajoutés, en gardant le sucre naturel des fruits comme apport), le mauvais gras (comme remplacer les gâteaux apéros par des noix, des fruits secs ou des crudités, …), et supprimer l’alcool. Pas d’apéro, hormis une eau pétillante ou éventuellement un soda 0.

A la vôtre!

Moi qui suis très gourmande, le défi s’annonce difficile et je vais devoir travailler mon mental. Car loin de yeux, il est facile de se motiver, mais face à la tentation et la faim vous tiraillant ce n’est pas la même affaire.

Bien sur, ce défi c’est mon affaire. Je continuerais à concocter de petites crèmes et de supers goûter pour mes petits hommes et à vous partagez les recettes bien entendu.

Ce défi c’est aussi l’opportunité de me préparer à un autre défi que je me suis lancée cette année et dont je vous parlerai plus en détail prochainement : Le mudday.

Je vous invite donc à me suivre dans ce fabuleux défi sur instagram pour suivre mon avancée, mes difficultés et peut-être mes faux pas (j’espère tenir !!). N’hésitez pas à m’encourager (je vais en avoir besoin) et à me donner vos astuces pour ne pas succomber.

Je vous publierai sur le blog un résumé chaque semaine, afin que vous ne perdiez pas une miette de mon avancée.

Hier, première difficulté, Nous avons déjeuner chez la grand-mère de mon cher et tendre. Des petits gâteaux apéro, du fromage et un bon gâteau au chocolat. Peu soutenu par mon entourage, qui moqueur me tentait par ses gourmandises. Mais, la motivation étant encore très forte en se début de défi, je n’ai pas succombé à la tentation.

Le soir même, nous recevons chez nous. Mon cher et tendre à mis très bon champagne au frais. Petit coup de mou, j’aurais bien une petite coupe, mais je résiste. Sur la table, un mélange de noix, un mélange de fruits secs, des aulx au vinaigre balsamique, des olives au citron et au fenouil ainsi que des carottes, le tout acheté en vrac bien évidemment. Pas de fromages servis et je n’ai pas pris de dessert (un moelleux aux pommes avec le dessus un peu caramélisé), pas de regret, je n’ai de toute manière plus faim.

Au retour des courses en vrac
Aussitôt servis

Ce début de défi se passent bien, mais nous ne sommes qu’à J+3. Ce soir, nouveau dîner et donc nouvelles tentations…

Rendez-vous sur instagram ( viedemaman2 ) et facebook ( Vie-de-maman ) pour voir le compte rendu de cette journée.

A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *