fbpx

Mamie, que je t’aime tant!

Ce week-end, c’était la fête des grands-mères.

Qu’elles sont merveilleuses nos grands-mères, que nous les aimons ! Pleines de douceur, d’amour et offrant plein de gourmandises. Elles sèchent les larmes, font rire, sont toujours présentes pour dépanner maman et papa quand ils ont besoin de faire garder les enfants, mijotent de bons petits plats pas vraiment diététiques, de succulents gâteaux et distribuent en douce des confiseries…

Mais chuuuuuut ! C’est un secret, ce qui se passe chez Papi et Mamie reste là-bas. Papa et Maman n’ont rien à dire sous peine de se faire réprimander par Mamie !

Et Mamie, les secrets elle connait et sait bien les tenir. Elle entend tout (même quand elle fait croire que non) et garde le secret de chacun bien dans un petit coin. C’est la meilleure des confidentes.

Alors sa mamie, on l’aime, on la câline, on lui fait plein de bisous et surtout on la fête !

Ce week-end, nous étions en Auvergne, mais nous avons pensé très fort à toutes nos mamies. Elles étaient là, dans notre petit cœur. Un petit coup de téléphone pour qu’Etan puisse dire : « Bonne fête Mamie, bisous » en attendant de les voir toutes cette semaine pour leurs dire en vrai, avec un petit cadeau.

Pas de cadeaux achetés, on le sait tous, les placards des mamies regorgent d’objets en tout genre. Ce dont elles raffolent ce sont les petits cadeaux fait par les petites mains de leurs petits-enfants. Des souvenirs qui n’ont pas de prix et qu’elles exposent fièrement à la vue de tous. 

Nous avons donc choisi un cadeau pas trop difficile à réaliser pour que Luca puisse participer et qu’Etan ne se sente pas en difficulté.

Et nous avons opté pour un papillon en empreintes de main. La petite main de Luca pour le haut de l’aile et la main d’Etan, plus grande, pour le bas.

C’est Etan qui a choisi les couleurs
Etan, fait le bas de l’aile du papillon.

J’ai dessiné le corps et les antennes

Le corps du papillon

Etan à apporter sa touche finale en faisant avec son empreinte de doigt les yeux du papillon. Au milieu, à la place de la tête une photo des deux frères.

Nous avons fait 5 dessins. Non pas qu’ils aient 5 mamies… Mais, c’était en prévention des éventuels ratés. Finalement, nos 5 dessins sont exploitables. Nous aurons donc un souvenir à garder nous aussi.

Et voilà, notre cadeau de fête des Mamies est fin prêt. Il ne reste plus qu’à leur confectionner un petit dîner ou leur ramener quelques douceurs.

N’oubliez pas de les choyer, elles sont sacrées et nos enfants les aiment tant. C’est un lien à préserver et à entretenir, pour qu’ils puissent avoir les meilleurs des souvenirs.

Et vous qu’avez-vous fait pour la fête des Mamies ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *