fbpx

Février ou le mois sans supermarché

1er Février, débute le mois sans supermarché.

Mais êtes-vous prêt à réellement déserter votre centre commercial ?

Vous vous sentez motivé, mais rapidement vous angoissez à l’idée de manquer de papier WC, sel, croquettes, …

Rassurez-vous, des alternatives existent. Sans aller jusqu’à utiliser du papiers WC lavable, mangez sans sel, ou mettre au régime votre animal de compagnie.

• 1ere piste : le marché, reste un endroit qui regroupe de nombreux artisans et producteurs.

• Les magasins de vrac : renseignez-vous sur ce qui existe dans votre région. Vous pouvez aussi regarder l’appli « ConsoVRAC »

• Les commerçants et artisans de votre centre-ville

• Vous pouvez aussi achetez directement aux producteurs : fruits et légumes, farines mais aussi pain, légumineuses, confitures, pâte à tartiner, sirop, jus de fruits, viandes, sel, moutarde, graines et apéro… de nombreuses applis répertoriant vos producteurs proches de chez vous existent tel que « acheter à la source », « mon panier bio » …

• Rendez-vous dans les cueillettes

• Les magasins coopératifs, les épiceries paysannes ou les magasins de producteurs « magasindeproducteurs.fr »

• Les AMAP, qui sont des associations pour le maintien d’une agriculture paysanne. Les membres adhèrent pour un an et s’engagent à un certain nombre de commandes.

• Les réseaux de communautés d’achats tel que « la ruche qui dit oui » qui sont des plateformes regroupant des producteurs et permettant de tout commander en ligne et de récupérer vos courses à un lieu prédéfini.

• Internet : propose aussi une multitude de choix et d’articles qui vous permettront d’éviter le passage au supermarché

Pour vos achats de vêtements ou de matériels en tout genre tournez-vous vers le marché de l’occasion (le bon coin, les groupes d’achats sur les réseaux sociaux tel que le « marketplace » ou des groupes plus régionaux, des sites plus spécifiques tel que « Vinted » pour les vêtements, les vide-maison, brocantes, les vide-greniers ou les manifestations du même genre qui s’organisent de plus en plus de manière plus spécifique (spécial livre, dressing, puériculture, jouets…).

Pour les repas vous pouvez vous tournez vers l’appli « TooGoodToGo » spécialisé dans l’anti gaspi des restaurants et des épiceries.

Pour le matériel en tout genre, tentez l’expérience de louez à votre voisin ou à emprunter à un proche via par exemple l’appli « AlloVoisins »

Et pour mieux débuter dans le monde du circuit-court et vous prouvez que ce n’est pas plus cher d’acheter ailleurs que dans votre centre-commercial, je vous invite à lire le livre « 100 jours sans supermarché » de Mathilde Golla. Cette journaliste du service économie du Figaro, à tenter l’expérience. Dans son livre, elle bouleverse ses habitudes et découvre une nouvelle manière de consommer. Pas à pas, vous entrez dans la découverte du monde des circuit-courts. Certaines de ses alternatives se limitent à des circuits parallèles de la grande distribution, mais son livre a le mérite de vous initier au monde du circuit-courts et de brasser une belle panoplie de ce qui peux exister, tout en vous prouvant que consommez mieux et local ne coûte pas forcément plus cher.

Au contraire, en consommant mieux et en fuyant les supermarchés le budget annuel est réduit. La famille presque zéro déchet, dont je vous ai déjà parler dans un article antérieur (voir l’article conférence zéro-déchet) parle de -25% sur leur budget annuel.

Attention néanmoins à ne pas tomber dans certains pièges. On ne peut pas consommer de la même manière en circuit court qu’en supermarché.

Durant ce mois, je vous proposerai régulièrement des astuces pour mieux consommer sans passer par la case centre commercial.

N’oubliez pas votre kit indispensable pour partir faire vos courses: tup-tup, bocaux, sacs à vrac et caddie à roulette :’)

Relèverez- vous le défi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *