fbpx

Boissons végétales et zéro-déchet

Suite à la publication de mon lait à la noisette, sur les réseaux sociaux, vous avez été nombreux à me demander la recette.

Que ce soit par goût ou par nécessité (intolérance au lactose), les laits végétaux ont le vent en poupe. Pourtant, ils n’ont du lait que la couleur. En effet, le terme « lait » est mal choisi. Il s’agit plus d’une boisson végétale constituée de graines ou de fruits à coques et d’eau.

Ces laits ne remplacent pas non plus le lait de vache traditionnel au niveau de son apport protidique et son calcium. Il est donc déconseillé de les utiliser de manière exclusive pour nos chères têtes blondes.

Aussi, les laits végétaux se consomment aussi bien en boissons qu’en cuisine, donnant un petit goût en plus à nos préparations. Aromatisés ou natures, associés à d’autres graines ou fruits, les rayons de nos supermarchés sont souvent bien achalandés et le phénomène de mode fait grimper le prix de ces boissons.

Comme dans tout produit industriel, il est difficile de tout contrôler Provenance et qualité de la matière première, quantité de sucres ajoutés, conservateur, emballage, etc….

Faire son lait maison c’est donc mieux maîtriser tous ces aspects et se faire plaisir à plus petits prix.

Pour ce faire, il vous faut simplement un bon blender/mixeur !

La recette:

Il vous faut:

  • 100 g. d’oléagineux
  • 900 g eau
  • ajout possible : datte, vanille, sucre, etc….

Ma belle-mère fait son lait d’avoine depuis plus de 6 mois et achète du lithotamne (calcium) en pharmacie. 1 cuillère à soupe pour 1L d’eau et en est satisfaite.

Comment procéder:

  • Mixez les noisettes avec les ajouts à forte puissance pendant une minute,
  • Filtrez à l’aide d’un chinois ou d’une passoire fine
  • Pressez le résidu et conservez le
  • Votre boisson végétale est prête

Conservez la au frigo trois à quatre jours

Le résidu que vous avez récupéré s’appelle l’okara.

Pour être zéro déchet jusqu’au bout, vous pouvez l’utiliser dans vos pains ou gâteaux! Comme ma belle-mère qui réalise avec son okara d’avoine de délicieux petits cookies healty! Miam!

Bonne dégustation !

La crème au chocolat blanc biscuitée

Il y a quelques temps je vous avais partagé ma recette de crème au chocolat que vous pourrez retrouver dans l’article « Recyclage des chocolats de Noël ».

Après quelques tests peu fructueux, je vous partage ma recette de crème au chocolat blanc biscuitée, gourmande et crémeuse.

Depuis quelques temps, je vide au fur et à mesure mes placards, c’est fou ce que nos placards de cuisine peuvent contenir comme nourriture diverses et variées. Il y en a tellement qu’on ne sait plus vraiment ce qu’ils contiennent. Et pourtant, on ne sait jamais quoi manger !

J’essaye donc de les vider un maximum pour acheter encore plus responsable, un maximum en vrac, et en moins grande quantité, voulant aussi supprimer certains produits de ma cuisine.

Au fond de mes placards, je suis tombée sur une farandole de boites de conserve de lait concentré non sucré. Et c’est alors que l’idée de cette recette m’est venue.

Pour le chocolat, j’ai utilisé du chocolat blanc « Dulcey » de chez Valrhona, apportant un goût biscuité et des notes de sablé à la pointe de sel. Un véritable délice pour le plus grand plaisir des petits comme des grands !

Pour la réaliser, il vous faut :

• 100 g de chocolat Dulcey ou de chocolat blanc
• 2 œufs 
• 300 ml de lait concentré non sucré

• 200 ml de lait entier
• 40 g de sucre coco ou roux

Comment faire :

Dans une casserole, faites fondre le chocolat avec le lait entier sur feu doux.

Ajoutez ensuite, le lait concentré non sucré et le sucre. Mélangez bien entre chaque ajout.

Puis ajoutez les œufs, un à un et laissez chauffer une 10ène de minutes en mélangeant de temps en temps.

Lorsque le mélange s’épaissit et qu’il vient napper la cuillère versez votre préparation dans des ramequins et laissez refroidir à température ambiante avant de les réfrigérer.

Bon appétit

Rôti aux amandes/abricots et pancakes à farine de châtaigne

Roti de porc aux amandes et abricots

Ici, variante avec du lapin servie avec de l’épeautre décortiqué

Il vous faut :

  • Du thé noir dans 50 ml d’eau frémissante
  • 3 étoiles de badiane
  • De la cannelle (1/2 cuill à café rase ou 1 baton)
  • 150 g d’oignon (1 très gros ou 2 petits)
  • De l’huile d’olive
  • 1 rôti de porc
  • 2 c. à soupe de miel liquide
  • 60 g d’amandes
  • 120 g d’abricots secs moelleux (dénoyautés de préférence)
  • Gomasio (ou sel si vous préférez), poivre
Comment faire :

Faites infusez la cannelle, la badiane avec le thé (ne laissez le thé que 3 min environ). Réservez

Hachez votre oignon, faites-le revenir dans une poêle avec l’huile d’olive.

Dans un bol, faites légèrement chauffez le miel afin qu’il devienne liquide. Ajoutez-y le thé en filtrant les épices.

Ajoutez ensuite les amandes, les abricots, l’oignon, le gomasio (ou le sel) et le poivre. Mélangez. Réservez

Faites préchauffez votre four à 200°

Dans un plat allant au four, déposez votre rôti. Versez la préparation par-dessus.

Enfournez 1h à 200° en arrosant de temps en temps votre rôti avec le jus de cuisson.

Variante :

Remplacez la viande par du lapin ou du poulet. Modifiez simplement le temps de cuisson en fonction du morceau choisis.

Les Pancakes ultra digest à la farine de châtaigne

Pancakes à la farine de châtaigne accompagné d’une salade complète aux épinards
Il vous faut :
  • 1 yaourt nature
  • 50 g de farine de châtaigne
  • 1 œuf
  • 1 cuill à café de levure chimique
  • 1 cuill à café de bicarbonate
  •  Un peu de lait pour obtenir la texture désirée
Variante :

Cette recette est sans gluten, pour une recette sans lactose, remplacez le yaourt par un yaourt végétal idem pour le lait.

Vous pouvez aussi rajoutez des arômes.

Comment faire :

Mélangez le yaourt et l’œuf, ajoutez la levure et le bicarbonate avec la farine. Ajoutez le lait et délayez.

Laissez reposez au moins 30 min.

Dans une poêle bien chaude faite chauffez un peu d’huile (colza, coco… en fonction de vos goûts)

Versez une petite louche de pâte et retournez.

Agrémentez avec ce qui vous fait plaisir, aussi bien sucré que salé.

Bon appétit.

Objectif zéro gaspi

Dans notre quotidien, nous limitons le plus possible nos déchets. Ainsi, nous avons réduit nos poubelles a, à peine un sac de 50 L par semaine. Ce qui nous plombe, ce sont les couches… Notre grand n’est pas encore propre et le dernier est encore trop petit.

Jusque-là, mon cher et tendre, ne voulait pas entendre parler de couches lavables. En zéro-déchet, il est essentiel d’aller au rythme de chacun. C’est donc récemment, qu’il est revenu sur sa décision. Mais un changement ne s’effectue pas du jour au lendemain ! Il faut du temps. S’informer, se renseigner, comparer, trouver les couches. Notre lot (de 2ème main of course) est en cours d’acheminement, mais je vous en parlerai plus longuement dans un prochain article.

Au quotidien, nous luttons contre les emballages et contre le gaspillage. Nous achetons en moins grande quantité, nous stockons moins. Ainsi, ils nous ait facile de savoir ce que contiennent nos placards et d’être vigilents à la durée de vie de nos produits. Nous achetons essentiellement du frais et achetons-en vrac en prenant soin de venir au magasin avec nos propres sacs et nos bocaux. (J’ai d’ailleurs découvert une boutique incroyable « le comptoir du vrac », dont je vous parlerais dans un prochain article).

Pour réduire nos poubelles, nous sommes équipés d’un compost, ce qui nous permet de jeter tous nos déchets organiques, cartons bruts, rouleaux de papier wc, papiers kraft…

Quant à notre poubelle de recyclable, nous la sortons tous les 2 à 3 semaines, et elle contient essentiellement des bouteilles de lait.

Des légumes un peu abimés, une salade un peu défraichie, si vous vous inquiétez de leur consommation, pourquoi ne pas les faire en soupe ?

Des biscuits un peu éventés, des fruits blets qui ne tentent personne. Qu’à cela ne tienne, faites-les donc en compote.

Une 2ème vie pour ces produits que vous auriez jetés.

Vos épluchures de légumes bio ou raisonnés peuvent se réutiliser en fond de légumes.

Vos fanes de radis ou de carottes peuvent vous offrir un délicieux velouté ainsi que les feuilles qui habillent votre chou-fleur. Vous savez, celles qui prennent tant de place. Faites le test, ne dites rien à vos convives sur le contenu de ce velouté. Qu’on utilise uniquement les feuilles et le tronc ou les fleurettes, cela ne fait aucune différence !

Récemment, j’ai voulu innover en remplaçant la farine de blé dans ma recette de cookies (confère l’article « un goûter d’anniversaire pirate ») par de la farine de coco. Un véritable échec… Mes cookies était trop friables et tellement secs que mon cher et tendre s’est à moitié étouffé en voulant en gouter un. Trop dangereux à donner aux enfants. Mais que faire de cette fournée de cookies ?

Une petite glace à la vanille (je la fais avec mon robot thermomix mais si vous possédez une sorbetière je vous invite à découvrir les glaces et sorbets de ce blog http://glace-sorbet.fr/glace-vanille/. J’en ai testées plusieurs et nous avons été ravis) dans laquelle j’ai ajouté mes fameux cookies concassés. Petits et grands ont été ravis de cette recette zéro gaspi !

Je vous livre donc quelques recettes :

Velouté de fanes de radis

  • 1 échalote
  • 1 oignon
  • 250 g de fanes de radis (2 bottes env.)
  • 100 g de pommes de terre, détaillées en cubes
  • Huile d’olive
  • 500 g d’eau
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • Sel, poivre
  • 1 cuillère à soupe de crème fraiche

Hachez l’échalote et l’oignon (ou émincés les finement). Dans une casserole, les faire rissoler avec l’huile d’olive. Ajoutez l’eau, le sel, le poivre, le bouillon de légumes, les pommes de terre coupées en dés. A ébullition, laissez mijotez 15 min. Mixez, ajoutez une cuillère à soupe de crème fraiche.

Velouté de fanes de carottes

C’est la même recette, mais avec des fanes de carottes. Vous pouvez remplacer les pommes de terre par de la courgette.

Le velouté de feuilles de chou-fleur.

  • Les feuilles et tronc de votre chou-fleur bien lavé et coupés et tout petits morceaux
  • 400 g d’eau
  • 300 g de lait
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • Sel, poivre, muscade
  • 1 cuillère à soupe de crème fraiche
  • Des fines herbes

Dans une casserole, mettre l’eau et le lait, ajoutez les feuilles et le tronc du chou-fleur. A ébullition, ajoutez le bouillon de légumes, le sel, le poivre et la muscade. Laissez mijoter 30 min. Mixez. Ajoutez la crème. Servez avec des fines herbes ciselées.

Petites douceurs du mercredi

La semaine dernière, je publiais sur les réseaux via ma page facebook (vie-de-maman) et sur mon compte instagram (viedemaman2) des photos des gourmandises dégustées ce mercredi. Vous avez été nombreux à me demander les recettes.

Chose promise, chose due, je vous les publie donc avec la recette du cake au miel, cardamone et thé vert réalisé ce midi.

Le flan de courge aux pommes

Il vous faut :

  • 200 g de chair de courge sucrée type potiron
  • 500 g de lait
  • 100 g de farine de blé
  • 100 g de beurre
  • 50 g de sucre (sucre coco pour nous)
  • 3 œufs
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille (à défaut du sucre vanillé)
  • 1 sachet de levure chimique
  • 4 pommes coupées finement à la mandoline

Comment faire :

Coupez votre courge en petits morceaux, et hachez-la. (Au hachoir ou à la râpe si vous n’en possédez pas)

Mettre la courge hachée dans une casserole avec le lait et laissez chauffer à feu moyen une 20ène de minute.

Dans le bol de votre robot, versez votre préparation et ajoutez progressivement la farine et la levure, le beurre ramolli en petits morceaux, le sucre, l’extrait de vanille.

Préchauffez votre four à 210°

Dans un moule beurré, versez un peu de votre préparation puis incorporez les pommes en fines lamelles, de nouveau de la pâte et des pommes jusqu’à épuisement des ingrédients.

Enfournez pour 30 min, baissez ensuite votre four à 180° et prolongez la cuisson de 30 min.

Laissez refroidir. Le flan se déguste froid.

Le Riz au lait, abricots/estragon

Il vous faut

  • 125 g d’abricots secs
  • 100 g d’eau
  • 70 g de sucre en poudre
  • 2 branches d’estragon frais ou à défaut 1 cuillère à soupe d’estragon déshydraté
  • 100 g de riz rond
  • 1L de lait

Comment faire :

Commencez par mettre les abricots coupés en petits morceaux dans un bol et réservez.

Dans une petite casserole, mettre l’eau, le sucre et l’estragon. Faites chauffer jusqu’à ébullition. Puis versez le sirop sur les abricots afin qu’ils soient tous recouverts.

Rincez le riz et versez le dans une casserole avec ¼ du lait. Laissez cuire sur feu doux à découvert jusqu’à ce que le lait soit presque entièrement absorbé.

Ajoutez ensuite le reste du lait petit à petit tout en mélangeant de temps en temps.

Quand le riz devient compact (1h de cuisson environ) ajoutez le sirop et les abricots et laissez mijotez à feu très doux, une 10ène de minute.

Versez dans vos petits pots et laissez refroidir avant de déguster.

Le gâteau de courge à la pomme et aux flocons d’avoine

Pour le réaliser il vous faut :

  • 300 g de chair de courge sucrée type potiron ou butternut
  • 200 g de pommes
  • 150 g de flocons d’avoine
  • 100 g de raisins secs (blond pour moi)
  • 1 c. à café de cannelle en poudre
  • De la noix de muscade rapée
  • 1 clou de girofle écrasé
  • 100 g de sucre roux ou coco
  • 5 œufs
  • 75 g d’huile végétale (pépin de raisin pour moi)
  • 200 g de farine de blé
  • 1 c. à café de bicarbonate de sodium

Et pour le glaçage

  • Un peu de sucre glace
  • 50 g de beurre
  • 60 g de fromage blanc
  • 50 g de noisettes concassées

Comment faire :

Coupés les pommes et la courge en morceaux. Hachez-les ou râpez-les à défaut.

Ajoutez les flocons d’avoines, les raisins, le clou de girofle broyé, la muscade râpée, la cannelle, le sucre, l’huile et les œufs et mélangeant bien entre chaque ajout.

Ajoutez ensuite la farine et le bicarbonate

Préchauffez le four 170°

Versez la préparation dans un moule beurré et enfournez pour 55 min.

Démoulez votre gâteau sur une grille et laissez-le refroidir.

Pendant ce temps réalisez le glaçage :

Dans le bol de votre robot ou au fouet électrique mélangez le sucre glace, le beurre ramollis et le fromage blanc.

Une fois votre gâteau bien refroidi, nappez-le de ce mélange, disposez ensuite les noisettes concassées.

C’est prêt, régalez-vous !

Le cake au miel, cardamone et thé vert

Il vous faut :

  • Les grains de 2 gousses de cardamome
  • le zeste d’un citron jaune non traité
  • 100 g de thé vert infusé
  • 100 g de miel
  • 60 g d’huile de pépins de raisin
  • 50 g de farine de blé semi-complète
  • 50 g de farine de seigle
  • 50 g de fécule de maïs (ou maïzena)
  • 1 œuf
  • ½ sachet de levure chimique
  • 50 g de poudre de noisette

Comment procéder :

Récupérez le zeste d’un citron, et hachez-le en petit morceau avec les grains de cardamone récupérés si possible, sinon à l’aide d’un pilon écrasez les.

Versez-les ensuite dans la cuve de votre robot ou dans un bol pâtissier et ajoutez un à un tous les ingrédients en mélangeant entre chaque ajout.

Préchauffez le four à 180°

Versez dans un moule à cake au préalablement beurré et enfournez pour 30 min

C’est prêt, bon appétit et à bientôt