fbpx

La glace à la menthe aux pépites de chocolat

Mise à jour 20 Mai 2020

MAI,  fait ce qu’il te plait !

C’est derniers jours, la météo est beau fixe, les weekends prolongés se succèdent. Avec la fin du confinement, nous profitons de retrouvailles en famille (en faisant attention bien entendu!)

Les Barbecues sont de sorties et en dessert rien ne vaut une délicieuse glace bien rafraîchissante pour nous aider à digérer.

Avec ses dernières semaine, le soleil et la pluie ont fait le bonheur de nos plantes au jardin et la menthe ne s’en ai pas trouvées dernière pour en profiter.

Elle prolifère et envahie tout son espace, prenant ses aises et laissant dans son sillage une douce odeur mentholée.

Bouquet de menthe poivrée cueillis au jardin

Il est donc temps pour moi, de vous remettre à jour ma recette de glace à la menthe aux pépites de chocolat.

Elle est sur le blog depuis l’année dernière mais je l’ai un peu modifiée pour toujours plus de saveur et de gourmandise.

Je pense que cette recette évoluera encore !

Je rêve d’une recette sans jaune d’œufs pour une version 100% végétale ! Encore quelques tests et quelques recherches mais promis je partagerai 😊

Voilà dons la dernière version encore plus mentholée :

Pour se faire il vous faut :

  • 250 g de crème végétale (j’utilise de la crème d’avoine, de millet ou de soja mais vous pouvez utiliser de crème liquide)
  • 250 g de lait végétal (idéalement de la même variété que votre crème) ou de lait de vache
  • Facultatif : si vous utilisez du lait de vache, vous pouvez remplacer 50g de lait par du lait Ribot
  • 1 beau bouquet de menthe fraîche, environ 20 à 30 belles feuilles (j’utilise de la menthe poivrée pour son goût puissant)
  • 20 à 25 g de Xylitol (c’est un édulcorant naturel à base de sève de bouleau, son pouvoir sucrant est 30% plus élevé que le sucre normal et son index glycémique est bien plus bas) le petit plus c’est qu’il à un gout mentholé qui majore le gout de cette glace, pour un plaisir sain sans trop de sucre !
  • 4 jaunes d’œufs (gardez les blancs : ils se congèlent parfaitement ou se gardent 1 petite semaine au frigo, ils peuvent vous régalez avec des îles flottantes, des financiers, des macarons, des meringues, …) Comme je double toujours les quantités de ma recette j’ai prévu de réaliser un gâteau Lorrain aux poires avec mes blancs. La recette est accessible sur le site de Yummix.
  • 100g de chocolat pâtissier concassé pour faire les pépites (Facultatif, si vous voulez une glace à la menthe toute simple et toute aussi délicieuse 😊 )
Préparation de la glace à la menthe

Pour le procédé, rien ne change de l’ancienne version. N’hésitez pas à pressez les feuilles de menthe une fois filtrée.

Je vous souhaite une rafraîchissante dégustation, et n’hésitez pas à laissez votre avis!

19 Septembre 2019

Il n’y a pas de saison pour prendre plaisir à déguster une glace. Pour preuve les fameuses bûches glacées prennent facilement place sur notre table en plein mois de décembre.

Je vous livre donc ma recette de la glace à la menthe aux pépites de chocolat

Je vous ai parlé il y a quelques temps que notre menthe a envahi notre jardin. Nous en possédons 3 variétés (menthe poivrée, menthe bergamote et menthe citronnée)

Pour réaliser notre glace nous sommes donc partis à la cueillette de notre menthe poivrée.

Cette glace se réalise en 2 temps.

Pour se faire il vous faut :

  • 250 g de crème végétale (j’utilise de la crème d’avoine ou à défaut de la crème de riz) ou de crème liquide
  • 250 g de lait végétal (idéalement de la même variété que votre crème) ou de lait
  • 1 beau bouquet de menthe fraîche (une 20ène de belles feuilles de menthe poivrée pour nous)
  • 30 g de sucre de fleur de coco
  • 4 jaunes d’œufs (gardez les blancs : ils se congèlent parfaitement ou se gardent 1 petite semaine au frigo, ils peuvent vous régalez avec des îles flottantes, des financiers, des macarons, des meringues, …)
  • 100g de chocolat pâtissier concassés pour faire les pépites

A la sorbetière :

Comment faire :

La veille :

  • Dans une casserole, mélangez le lait, la crème, le sucre et la menthe pendant une 10ène de minutes sur feu doux. Ajoutez les jaunes d’œufs, un à un en mélangeant bien. Prolongez la cuisson de 3 min environ en continuant de mélanger.
  • Versez dans un saladier, couvrez d’un torchon et laissez refroidir 1 nuit au réfrigérateur.

Le jour même :

  • Filtrez, puis versez dans votre sorbetière en fonctionnement. Programmez pour 25 min. Ajoutez les pépites de chocolat 5 min avant la fin.
  • Versez dans un plat allant au congélateur, filmez au contact (pour éviter que du givre se dépose sur le dessus de votre glace).
  • Laissez prendre votre glace au congélateur 3 à 4 heures.
  • Sortez votre glace un petit peu avant de servir.

Au robot multifonction cuiseur :

Comment faire :

La veille :

  • Dans le bol, mélangez le lait, la crème, le sucre, les œufs et la et programmez 10 min à 85° à vitesse douce (les vitesses varient selon vos marques).
  • Laissez infuser votre préparation au minimum 4h. Filtrez et versez votre préparation dans des bacs à glaçons et congelez une nuit.

Le jour même :

  • Mettre les glaçons dans le bol du robot et programmez 1 min, vitesse moyenne
  • Insérez le fouet, et programmez 1 min à la vitesse maximal du fouet (4 chez Thermomix)
  • Ajoutez les pépites et fouettez de nouveau 40 sec pour que les pépites soit bien mélangez.
  • Versez dans un plat allant au congélateur, filmez au contact (pour éviter que du givre se dépose sur le dessus de votre glace).
  • Laissez prendre votre glace au congélateur 3 à 4 heures.
  • Sortez votre glace un petit peu avant de servir.

Bonne dégustation !

La tarte du printemps

Je l’avais postée la semaine dernière sur les réseaux sociaux, voici la recette de la tarte froide d’asperges vertes, rémoulade de radis aux noix et graines de chia réalisée amoureusement par mon cher et tendre en quête d’évasion et inspirée par mon livre « Mes recettes, céréales, graines et fruits secs ».

La pâte à tarte:

Pour la pâte, mon cher et tendre a réalisé une tarte brisée croustillante du blog de Yummix.

Cependant nous y apportons quelques modifications

Nous avons utilisé un mélange de farine de blé complète et de 80g de farine de farine de châtaigne

Nous ne mettons que 70 g d’huile d’olive au lieu des 80g que Yummix recommande sur son blog,

Nous y avons incorporé des graines de chanvre pour le côté croustillant avec 1càc de curcuma.

Notre pâte brisée croustillante aux graines de chanvre

Pour la rémoulade

Il vous faut :

  • 1 botte de radis
  • 1 botte d’asperges verte
  • Des noix
  • 150 g de crème (cela permet de mieux se tenir, mais nous n’en avions pas nous avons donc utilisé de la crème végétale de millet beaucoup plus liquide, d’où les graines de chia pour aider à la consistance)
  • 1 CS de moutarde ancienne
  • Le jus d’1/2 citron vert
  • Sel, poivre
  • Graines de chia (facultatif)

Comment faire :

  • Faites préchauffer votre four à 180°
  • Réalisez votre pâte brisée et étalez là dans le fond du moule à tarte. Faites-la cuire avec des billes de céramique (pour éviter à votre pâte de gonfler) durant 25 min.
  • Epluchez les parties basses de vos asperges vertes et faites-les cuire à l’eau bouillante ou à la vapeur selon votre préférence. Laissez-les refroidir puis disposez les dans le fond de votre tarte.
  • Nettoyez puis coupez vos radis en fines lamelles.
  • Décortiquez des noix et les mettre en petits morceaux (grossier).
  • Dans un petit bol, mélangez les radis, la crème, le jus du citron vert, 2/3 des noix, et les graines de chia si vous souhaitez en mettre. Salez, poivrez à votre convenance
  • Etalez le mélange sur les asperges, soupoudrez du tiers restant de noix.
  • Placez au réfrigérateur le temps de servir.
La tarte du printemps

Bon appétit à tous, je vous souhaite de bien vous régaler !

En attendant la frénésie de Noël

Halloween et le 1er novembre sont passés nous sommes donc dans le dernier mois avant de débuter les préparatifs de Noël.

A la maison, les cadeaux que nous déposerons au pied du sapin sont tous déjà prêts (c’est que les lutins ont beaucoup de boulot donc on s’y prend à l’avance, surtout quand on s’applique à vouloir faire le moins de déchets possibles même à Noël) (Confère l’article « Mission occasion »)

Je réfléchis à présent à ce qui va pouvoir composer notre calendrier de l’avent réutilisable (confère l’article « le calendrier de l’avent »)

Notre calendrier de l’avant réutilisable

Bien que je n’ai pas encore défini l’ordre exact, cette année, sur nos petits bons il y aura la déco du sapin (le 1er décembre), des dégustations de petits gâteaux de Noël, des coloriages de Noël, des gommettes, des activités pour la déco et la carterie de Noël, des moments en famille comme des dessins animés tous au chaud sous la couette, des petits apéros ou des petits restos, des jeux de société ou encore nos fabuleux spectacles de marionnettes maison mais aussi des sorties à la ferme, chez les grands-parents, à la piscine. Il y a aussi la plantation d’une petite plante de prévu et pour le 24 décembre un nouveau déguisement par enfant (acheté d’occasion of course !)

Nos petits bons de Noël pour le calendrier de l’avant sont en cours de réflexion.

Voilà de quoi, passer d’agréables moments pour préparer et attendre Noël, tout en prenant soin de nos dents et de notre foie en évitant le chocolat bien trop sucré dont on nous gave à cette période.

En attendant, qu’il soit temps de lancer les préparatifs et comme on aime quand même bien le sucre à la maison. En cette pleine saison de la pomme, je vous donne ma recette de la confiture de pomme de Noël que j’ai réalisée pendant les vacances.

La confiture de pomme de Noël

Il vous faut :

  • 1kg de pommes de différentes variétés épépinées et coupées en petits morceaux (comme celles que j’utilise ne sont pas traitées je laisse la peau)
  • 500g de sucre (blond de canne pour moi)
  • Le jus d’1/2 citron
  • 2 bâtons de cannelle
  • 2 ou 3 étoiles de badiane
  • 1 cuillère à soupe de mélange 4 épices

Comment faire :

  • Mettre les pommes coupées en morceaux dans une grande casserole (j’utilise une bassine à confiture), avec le sucre, les bâtons de cannelle, le mélange 4 épices et les étoiles de badiane. Mélangez et laissez macérer environ 1h.
  • Mettre ensuite sur feu doux, arrêtez aux premiers frémissements. Couvrir d’un torchon et laissez reposer une nuit
  • Remettre la bassine sur le feu. A ébullition laissez cuire environ 5 à 1O min (je laisse 7/8 minutes)
  • Votre confiture est prête. (A la maison, nous n’aimons pas les morceaux. Je termine en mixant ma préparation puis en la versant bouillante dans des pots bien propres.)
  • Retournez les pots jusqu’à refroidissement pour les conserver.

Dans un yaourt, un dessert ou tout simplement sur du pain, c’est un vrai délice.

Et pourquoi, ne pas disposer sous le pied de votre sapin pour épater vos proches et faire plaisir à leurs papilles !

Jamais sans ma pomme

La belle saison de la pomme a débutée! Rouge, verte, jaune, grosse ou petite, sucrée, acidulée ou un peu des deux. Décidément, il y en a pour tous les goûts.

Que ce soit en dessert, dans une salade ou dans une soupe, en accompagnement d’un plat ou d’une viande ou juste a croquer au goûter ou par plaisir. La pomme est toujours là au gré de nos envies.

J’adore ce fruit! Tantôt croquante, légèrement juteuse ou quelques peu farineuse.
Pratique à transporter, elles m’accompagnent souvent dans mes sorties, jusque dans ma valise de maternité.

Elle fait d’ailleurs partit de nos goûters préférés transformées pour l’occasion en de délicieuses compotes.
Un concentré de fruit. Simple, rapide et sans aucun ajout pour réjouir les papilles des petits et grands.

La base?

  • 1 kilo de pommes variés (je mélange les variétés)

Pour se faire:

  • Lavez le fruit rapidement pour le débarrasser de la terre et de l’herbe éventuelle.
  • Coupez la en quartier et épépinez la (personnellement je laisse la peau) Si vous utilisez des fruits bio ou provenant de l’agriculture raisonnée et que vous préférez peler vos pommes gardez vos trognons et la peau pour faire de la gelée de pomme.
  • Faite cuire vos pommes a feu moyen et à  couvert pendant une 20ène de minutes.
  • Mixez.
  • Degustez encore tiède ou laissez refroidir.

Pour varier les plaisirs :

Amusez-vous avec les parfums!

Ajoutez lors de la cuisson des châtaignes, des pruneaux, des fruits rouges, bananes, des aromates (thym, romarin, cannelle, mélange d’épices, vanille, zestes d’orange…)

Pour une version sucrée

Vous pouvez aussi y ajouter du miel, du sirop d’érable, d’agave, des sucres parfumés

Exemple de composition:

Compote de pommes, fraises, thym

  • 2 belles pommes
  • 1 petite barquette de fraises
  • 1 branche de thym

Faites cuire une 20ène de minutes les pommes et le thym. Ajoutez les fraises et mixez.

Compote pommes, banane, cardamone, gingembre

  • 2 belles pommes
  • 1 banane bien mûre
  • 1/2 cc de gingembre
  • 1/2 cc de cardamone

Faites cuire tous les ingrédients ensemble une 20ene de minutes puis mixez.

Compote pommes, pruneaux

  • 1 kilo de pommes
  • 10 pruneaux

Dénoyautez vos pruneaux et ajoutez les à vos pommes épépinées et coupées en morceaux. Faites cuire 20 minutes puis mixez.

Compote pomme, poires, épices

  • 600g de pommes
  • 400g de poires
  • 1 cc de cannelle
  • 1/2 cc de mélange pour pain d’épices
  • 1 étoile de badiane.

Faites cuire le tout 20 min puis mixez.

N’hésitez pas à innover et partagez nous vos mélanges favoris sur le blog ou les réseaux sociaux. 

Bonne dégustation

C’est la rentrée

La rentrée est déjà là, notre grand est prêt pour prendre le chemin de la petite section de maternelle pour une journée riche en mouchoirs et chargée en émotions (mon petit garçon devient grand …) , chacun retrouve ou trouve son organisation quotidienne et me voilà donc de retour après un long silence et des vacances bien méritée dans la campagne Normande.

De retour à la maison, et en pleine forme, il est temps comme à chaque retour de vacances, de nous atteler à l’immanquable rangement des valises et nettoyage en tout genre.

Nettoyage et entretien du jardin. C’est fou ce que la nature peut vite reprendre ses droits lorsque l’on n’entretient pas. En quelques semaines, l’herbe à bien poussé, les mauvaises herbes ont proliféré comme jamais. Sous nos arbres, la menthe recouvre désormais en un tapis odorant tout l’espace. La rhubarbe, coupée avant le départ n’a jamais été aussi grosse. Les pieds de tomates sous couverts de petites boules rouges et ont besoin d’être débarrassé de leurs gourmands. Les fleurs fanées ont besoins d’être coupées … Une bonne demi-journée de travail nous attend afin de remettre notre petit espace en état.

Une fois fait, il est tant de réfléchir à ce que l’on va pouvoir faire avec tout ce que dame nature nous à donné.

Heureusement, durant les vacances, un des livres qui m’a accompagné fut sur la conservation. « La cuisine zéro-gachis »

Des idées me sont venues plein la tête.

Inutile de vouloir conserver les fraises, framboises et tomates cerises, les enfants se chargent de les goûter durant leurs jeux et elles n’ont pas le temps d’arriver jusqu’à la cuisine.

La rhubarbe, est coupée en petits morceaux et congelée pour de futur crumble ou compote.

Pour la menthe, c’est une autre affaire ! Il y en a tellement qu’on pourrait fournir des mojitos pour un régiment !

Menthe poivrée, menthe bergamote, menthe citronnée, nous possédons plusieurs variétés qui sentent toutes aussi bon les unes que les autres.

Bien entendu aussi bien dans les plats que dans les soupes froides, la menthe est un véritable régal.

Sans parler du thé à la menthe et des infusions qui nous permettent de bien digérer en fin de repas.

Chez nous c’est en glace à la menthe, pépites de chocolat et en sirop de menthe pour les enfants que notre menthe sera rapidement transformée pour de délicieuses gourmandises à venir.

Et pourquoi pas de la gelée de menthe ou de la confiture ? Associée à de la fraise, de l’abricot ou encore de la courgette ? Hummm, encore de belles recettes et associations à tester et à découvrir.

Idem pour les autres aromates du jardins, verveine citronnée, romarin, ciboulette, estragon, sarriette, thym … Séchés (au four ou au soleil) ou en sirop pour nous accompagner toute l’année.

Nous nous sommes également laissés tenter par un sirop de lavande après un passage chez mes parents.

Telle la fourmi dans la si connue fable de la fontaine. Nous sommes à présent prêts pour affronter la rentrée et l’hiver avec de délicieux goûters en perspective ! Faits maison, du jardin, avec amour … !

Je vous donne donc la recette du sirop:

Il vous faut:

  • Un gros bouquet d’herbes aromatiques (romarin, thym citronné, verveine citronné, basilic, menthe), n’hésitez pas à les associés à un jus de citron ou à des fruits rouges par exemples.
  • 1 L d’eau bouillante
  • 750 g de sucre de canne blond (j’ai tenter un sirop au sucre de fleurs de coco, ça donne un goût très particulier comme du réglisse ce qui ne fait pas l’unanimité à la maison…)

Comment faire:

  • Faire bouillir l’eau avec les feuilles du bouquet d’herbes aromatiques.
  • Laissez infusez 12 à 24 h.
  • Filtrez l’eau avec une passoire fine ou un chinois et ajoutez le sucre.
  • Remettre sur le feu. Au 1er frémissement, laissez sur feu moyen pendant 30 min.
  • Versez le sirop encore brûlant dans une bouteille bien propre. Fermez et retournez la bouteille, comme pour les confitures.

Laissez refroidir et dégustez avec gourmandises pour de délicieux goûter à venir, dans vos yaourts ou desserts!

Bonne rentrée à tous