fbpx

Le chemin des 25 bosses

Avec l’arrivée de Juillet ont débutés la joyeuse période des vacances!
Nos chers têtes blondes sont donc parties se ressourcer chez papi et mamie le temps que mon cher et tendre et moi même nous libérions de nos obligations professionnelles. 

Quelques part, ce sont les vacances pour nous aussi.  Pas de précipitation le matin, nous n’avons que nous mêmes à nous occuper. Grasse mat le matin, calme absolu dans la maison. Pas de contrainte pour rentrer, pas d’organisation militaire…

C’est l’idéal pour se retrouver et profiter de moments en amoureux mais aussi pour s’entraîner!

Nous avons donc pris la route pour noisy l’école dans le 77 pour le fameux chemin des 25 bosses. Nous ne savions absolument pas a quoi nous attendre hormis que le parcours était idéal pour un entraînement trail ou pour la randonnée, qu’il était dépaysant et qu’il faisait 16km.

Nous n’avons pas été déçus!!
Nous ne nous serions jamais crus en Ile de France.
Du sable recouvre la plupart des chemins, tels de petits sentiers de pinèdes, menant à la plage en vacances.

Des rochers un peu partout qu’il faut escalader, des vues magnifiques surplombant la forêt.

Bref, un parcours très joli mais oh mon dieu difficile. Je dirais même bien au dessus de nos capacités physiques. Nous avons d’ailleurs terminé notre parcours en marchant.

Le parcours, monte et descend constamment comme l’indique son nom de 25 bosses. Nous avions l’impression de ne jamais en voir le bout.

Mais nous ne nous avouons pas vaincus. Nous allons  continuer notre entrainement et retenterons l’expérience en septembre/octobre, bien mieux préparés.

Après notre course, nous nous sommes arrêtés dans la charmante ville de Milly la foret pour déjeuner. Après une halte dans une crêperie, nous nous sommes arrêtés à l’herboristerie dont le petit magasin est sur la place principale du village.

Thé, infusion, hydrolat, huiles essentielles, bonbons… le magasin propose de nombreux produits.
Nous en avons donc profité pour faire le plein de nos breuvages préférés!

Nous ne manquerons pas d’y retourner lors de notre prochain passage.

Bienvenue dans notre Salle de bain

Aujourd’hui je vous invite dans une pièce intime, ou le zéro déchet et le minimalisme ont souvent du mal à faire leur place. J’ai nommé la salle de bain.

Flacons en tous genres, tubes, pots, jouets de bain, fleurs de douche, rasoirs jetables, maquillage en vois tu,  en voilà, cotons tiges, lingettes démaquillantes, serviettes ou tampons hygiéniques… bref généralement les placards d’une salle de bain sont bien remplis et débordent même.

Bien que nous n’ayons pas encore mis en place tous nos souhaits, je vous fais une visite guidée de nos placards .



Pas de flacon au bord de la baignoire ou traînant dans la douche, chez nous, sur notre porte savon en bois, c’est shampoing solide et pain de savon pour toute la famille.
En vacances, ou dans nos déplacements nous transportons nos savons et shampoings dans un petit porte savon en tissu.

La crème hydratante à été remplacée par de l’huile végétale de noyau d’abricot et sert aussi bien à mon cher et tendre qu’à moi même.

Pour notre déodorant nous utilisons celui de chez Clémence et Vivien.
Même si mon mari n’apprécie pas franchement de se « tartiner » les aisselles comme il dit. Nous sommes vraiment très satisfaits de son efficacité.

La brosse à cheveux, est en bois et en fibres naturelles.

Les cotons tiges et les lingettes démaquillantes bannies depuis déjà bien longtemps et on été remplacés par un oriculi et des lingettes lavables. 

Ma boite à maquillage s’est vue réduite au moins par 4 (j’ai donné ce que je n’utilisais plus à la famille) . Je finis ce que j’ai et je prendrai une gamme bio et naturelle par la suite. D’ailleurs mis à part les yeux, je ne me maquille pas, l’huile végétale d’abricot donne assez bonne mine. Mais j’ai déjà remarqué un macérat huileux à la carotte que je voudrais bien tester quand mon huile sera terminée 😉

Ma boite a bijoux aura été également réduite par 3 ainsi que ma boite à accessoires pour les cheveux. (Vendue en brocante)

Je n’ai qu’un seul parfum, que je ne met d’ailleurs que pour des occasions (en réalité j’oublie toujours de mettre parfum et bijoux le matin, j’ai donc abandonné…)

Du beurre de karité pour le corps.
Des huiles essentielles viennent compléter mes soins maison

Dans le bain, il reste un ensemble de jeu d’eau qui appartenait à mon cher et tendre et ses sœurs, récupéré au fin fond du grenier de leur grand mère. Mes enfants, ne se lassent pas de ce jeu, pour le plus grand plaisir de leur papa qui se remémore des souvenirs d’enfance.

Pas de produit de nettoyage hormis, une bouteille de récup en verre contenant du vinaigre blanc et servant à nettoyer toute la salle de bain de la douche au lavabo en passant par les miroirs.
Des tawashis (des petites éponges japonaises lavables) pour entretenir notre salle de bain (je vous en parlerai prochainement), ainsi que des lavettes lavables.

Mais certains accessoires sont toujours présents, nous sommes en cours de réflexion sur comment s’en passer sans perdre en qualité de vie et en temps.

Nous avons toujours nos rasoirs jetables. Nous terminons le paquet (nous n’en utilisons pas souvent) avant de nous tourner vers un rasoir réutilisable.

Nous avons également un sèche cheveux et un lisseur pour cheveux. Je n’ai pas encore le courage de m’en séparer mais je travaille à cela et réfléchis à une solution plus minimaliste et zéro-déchet qui ne me fera pas perdre trop de temps sans pour autant avoir une grosse touffe de cheveux ondulés indisciplinés qui ne veulent rien entendre de ce que je leur demande.

Le dentifrice est également un grand sujet d’ambivalence. Après avoir testé plusieurs dentifrices, solides, en tubes, fait maison. Nous n’avons pas encore trouvé celui qui nous convient totalement. Ils sont souvent très chers, ou ne laissent pas une sensation de propreté en bouche. Nous ne désespérons pas de trouver notre bonheur mais avons fait une pause dans nos recherches suite à des problèmes dentaires qui n’ont rien à voir avec notre dentifrice je précise mais nous ont fait revenir à un dentifrice en tube.

Notre brosse à dent est en matière recyclée, mais pour la prochaine nous referons un test en bambou (nos derniers essais ne nous avaient pas convenu)



Et vous, quelles ont été vos actions pour limiter vos déchets dans la salle de bain?

Serré ou allongé?

Petit, allongé, corsé, léger, deca, … notre café se décline permettant un large choix de consommation. Il y en a pour tous les goûts.

La mode est aux machines à  dosettes toujours plus sophistiquées et présentées avec goût. Elles permettent le choix du café à la tasse.
Pratiques mais chères, quand on ramène le prix au kilo, ce moyen est peu écologique.
En effet, de la fabrication à l’utilisation de la machine en passant par son entretien et à l’utilisation et la confection des dosettes qui d’ailleurs ne se recyclent pas toutes ou ne peuvent pas toutes finir au compost. 

Après ce rapide constat, nous nous sommes donc séparés de notre dites machine pour nous tourner vers une,  plus responsable.

Mais hors de question pour nous de quitter notre petite machine à capsules pour une hideuse cafetière lâchant son jus de chaussette en litre… non, non, non!

Quelle solution envisager?
Nous consommons du café, certes mais nous n’en consommons que le midi et uniquement le week-end.

Après avoir réfléchis à l’achat d’un percolateur, nous nous sommes finalement dits que l’achat paraissait cher pour notre utilisation.

Nous nous sommes donc intéressés aux cafetières italiennes ou à pistons. C’est donc une bialetti 4 tasses qui aura fini par nous séduire.

Nous achetons donc notre café en grains et le faisons moudre plus ou moins gros en fonction de notre cafetière. Nous avons donc un grain de café moulu pour convenir spécialement à notre machine et lui permettre de libérer tous ses arômes.

Nous avons redécouverts le plaisir du café et avons trouvé de cette manière une conduite plus responsable.
Lorsque nous avons du monde, nous faisons simplement 2 cafetières l’une après l’autre.
Cette technique demande un peu plus de temps que le bouton de la machine mais le café en est bien moins onéreux et bien meilleur ainsi.

Et vous, quel genre de machine vous a conquis? N’hésitez pas à nous en parler en commentaire

Chaque pas est une victoire vers 2020

L’entraînement continue!

Bien que mon défi 0 sucre soit terminé, je continue à peu consommer sucre et alcool.
Un bien être physique et mental, de meilleures performances, moins de fatigue, moins d’essoufflement lorsque je cours. Les bénéfices sont nombreux.

4 jours par semaine, grâce à une organisation quasi militaire mais aussi à l’aide de mon conjoint et de la famille (j’y reviendrait dans un prochain article) je me dégage du temps pour m’entraîner. Ainsi je vais courir 3 fois par semaine et fait un entraînement spécial mudday avec mon conjoint 1 fois par semaine.

Dans la forêt, en salle sur un tapis ou encore profitant du trajet de retour du travail, les terrains pour courir sont nombreux et divers.
Je diversifie les entraînements afin de gagner en endurance et en vitesse.

Je me fixe des objectifs toujours un peu plus grands à chaque fois afin d’avoir des étapes vers mon objectif final.

Ainsi, avec mon conjoint nous participons à des trails afin de compléter notre entraînement,  m’entraînant aussi bien sur route qu’en forêt.
1er objectif je vous en avait parlé c’est le mudday 13kms de course entrecoupés d’obstacles.
Entraînement dans la gadoue, running sous la pluie. Avec mon cher et tendre, nous nous organisons aussi de temps en temps des parcours d’entrainement alliant courses et obstacles (les parcours de santé se prêtent à merveille à ce type d’entrainement)
1 fois par semaine, nous dédions 1h centrée sur le haut du corps  (épaules, triceps, biceps…) et à la fin de chaque séance running je conclus par 20 min de renforcement musculaire (triceps, gainage, abdos, fessiers)

2 ème objectif, la chesnaysienne. Une course de 10 km à travers le parc du château de Versailles et l’arboretum.

Par la suite, s’ensuivront  la course du Paris-Versailles 16kms
Des trails, plus ou moins longs
Un semi marathon en mars
Pour finir par le marathon de Paris en Avril 2020.

Notre 1er trail en Amoureux

Un sacré objectif pour moi, qui me paraît si difficile à ce jour mais pour lequel je m’entraîne avec ardeur.

La Corde


Et vous, quel sport pratiquez vous? Partagez nous vos objectifs.

Courir après le temps

Vous l’avez peut être remarquée, mais j’ai récemment arrêté ma chronique du dimanche soir sur les menus de la semaine.

En cause, je cours sans cesse après le temps et malgré une organisation bien rodée le temps me manque. Il m’a donc fallu faire certains choix et ne voulant pas tout arrêter, j’ai décidé de diminuer mon nombre de parution chaque semaine.
Bien entendu, je continuerai a vous envoyer sur les réseaux (Facebook et instagram) des photos de nos menus ou goûters ainsi que des recettes.

Le temps nous est si précieux et si rare. Avoir le temps est un luxe et prendre le temps est si appréciable.
Notre quotidien de parents débordés, zéro déchet, bloggeuse et auteurs nous fait sans cesse courir après lui. Mais c’est aussi parce que nous en manquons que lorsque nous en avons, nous l’apprécions autant.

Nous nous remettons souvent en question, nous questionnant sur nos priorités actuelles afin de prioriser au mieux nos tâches et donc nous préserver du temps. Parce qu’une journée ne fait que 24h et que nous ne pouvons pas tout faire.

Mais rassurez vous, nous ne faisons pas que courir après lui. Car le temps passe si vite qu’il nous faut profiter de l’instant présent.  Pour ne pas avoir à regretter chaque moment.

D’ailleurs le yoga et la méditation, nous aident  à nous recentrer sur ce moment présent, se recentrer sur nous mêmes et ce que nous ressentons.

C’est pourquoi, chaque soir nous utilisons « petit bambou » pour nous relaxer et nous recentrer. Ne plus penser qu’à rien d’autre que l’instant présent.
Le yoga m’aide aussi beaucoup à apprendre à prendre le temps, écouter mon corps et ses besoins, apprendre à lâcher prise.

Nous faisons aussi beaucoup de sport (4 fois par semaine) ce qui nous aide à éliminer les tensions, le stress, on se sent détendu, serein. Cela  nous permet de relativiser plus facilement, de prendre du recul et de profiter plus positivement du temps qui nous est donné.