fbpx

Une recette pas si magique…

Au fil de ce blog vous découvrez notre vie de famille, nos projets, notre quotidien, nos entraînements.

Certains de vous nous font part de leur étonnement face à tout ce que nous réussissons à réaliser au quotidien.

Bien sûr, et en 1er lieu tout ceci n’est possible que grâce à une priorisation et à une organisation quasi militaire.

Nos priorités sont nos enfants, le blog, les projets personnels que nous avons à côté et le sport.
Tout s’organise autour de cela, n’offrant que peu de temps pour le reste (télé, lecture, cinéma, …)

Mais si nous réussissons à mener tout ces projets de front s’est aussi grâce à la présence et au soutien de nos familles respectives, il faut bien le souligner.

Je vous ai déjà parlé dans mon article présentation, du rôle fondamental de ma belle-mère dans l’écriture de ce blog puisque c’est elle qui corrige tous mes textes et veille de près à mon orthographe. Mais aussi à ma belle-sœur,  mes tantes et cousines ferventes du zéro-déchet ou de l’écologie au quotidien. Chacune à ses actions et sa vision. Chacune nous enrichit à sa manière à chaque échange nous permettant de nous remettre en question, de nous donner de nouvelles idées, de nous apprendre des choses encore inconnues ou nous apporter une autre façon de faire. Nous ne sommes pas toujours d’accord sur tout. Mais c’est la diversité qui permet d’évoluer et qui nous fait grandir dans notre démarche.

Mais notre famille est aussi très présente pour nos enfants. Ainsi tatas et tontons, Papis et mamies, se mobilisent quand nous avons besoin d’une soirée, d’un week-end ou un un peu plus pour nous garder nos chers petites têtes blondes.

S’ils n’habitaient pas aussi prêt, si nous n’étions pas si proches, il est évident que nous n’arriverions pas à nous dégager autant de temps pour un trail, une course, un week-end en amoureux, ou tout simplement du temps pour nos projets.

Prendre du temps pour faire du sport ou pour nos projets resterait possible, avec une autre organisation et en priorisant davantage notre temps. 

Nous leur devons beaucoup et les remercions infiniment de ce temps qu’il nous donne.
Nos enfants eux sont ravis, ils se créent des souvenirs magnifiques avec leurs tatas, leurs tontons et leurs grands-parents. Ils sont tellement proches que ce sera certainement des personnes ressources au fur et à mesure qu’ils grandiront.

Quels souvenirs gardez-vous de votre enfance et de vos liens privilégiés avec vos tantes, oncles et grands-parents? N’hésitez pas à donner votre ressenti en commentaire.

Personnellement mes grands-parents ont toujours eu une place très importante pour moi, ils ont été essentiels dans ma construction et ce que je suis aujourd’hui.

Chaque pas est une victoire vers 2020

L’entraînement continue!

Bien que mon défi 0 sucre soit terminé, je continue à peu consommer sucre et alcool.
Un bien être physique et mental, de meilleures performances, moins de fatigue, moins d’essoufflement lorsque je cours. Les bénéfices sont nombreux.

4 jours par semaine, grâce à une organisation quasi militaire mais aussi à l’aide de mon conjoint et de la famille (j’y reviendrait dans un prochain article) je me dégage du temps pour m’entraîner. Ainsi je vais courir 3 fois par semaine et fait un entraînement spécial mudday avec mon conjoint 1 fois par semaine.

Dans la forêt, en salle sur un tapis ou encore profitant du trajet de retour du travail, les terrains pour courir sont nombreux et divers.
Je diversifie les entraînements afin de gagner en endurance et en vitesse.

Je me fixe des objectifs toujours un peu plus grands à chaque fois afin d’avoir des étapes vers mon objectif final.

Ainsi, avec mon conjoint nous participons à des trails afin de compléter notre entraînement,  m’entraînant aussi bien sur route qu’en forêt.
1er objectif je vous en avait parlé c’est le mudday 13kms de course entrecoupés d’obstacles.
Entraînement dans la gadoue, running sous la pluie. Avec mon cher et tendre, nous nous organisons aussi de temps en temps des parcours d’entrainement alliant courses et obstacles (les parcours de santé se prêtent à merveille à ce type d’entrainement)
1 fois par semaine, nous dédions 1h centrée sur le haut du corps  (épaules, triceps, biceps…) et à la fin de chaque séance running je conclus par 20 min de renforcement musculaire (triceps, gainage, abdos, fessiers)

2 ème objectif, la chesnaysienne. Une course de 10 km à travers le parc du château de Versailles et l’arboretum.

Par la suite, s’ensuivront  la course du Paris-Versailles 16kms
Des trails, plus ou moins longs
Un semi marathon en mars
Pour finir par le marathon de Paris en Avril 2020.

Notre 1er trail en Amoureux

Un sacré objectif pour moi, qui me paraît si difficile à ce jour mais pour lequel je m’entraîne avec ardeur.

La Corde


Et vous, quel sport pratiquez vous? Partagez nous vos objectifs.

Courir après le temps

Vous l’avez peut être remarquée, mais j’ai récemment arrêté ma chronique du dimanche soir sur les menus de la semaine.

En cause, je cours sans cesse après le temps et malgré une organisation bien rodée le temps me manque. Il m’a donc fallu faire certains choix et ne voulant pas tout arrêter, j’ai décidé de diminuer mon nombre de parution chaque semaine.
Bien entendu, je continuerai a vous envoyer sur les réseaux (Facebook et instagram) des photos de nos menus ou goûters ainsi que des recettes.

Le temps nous est si précieux et si rare. Avoir le temps est un luxe et prendre le temps est si appréciable.
Notre quotidien de parents débordés, zéro déchet, bloggeuse et auteurs nous fait sans cesse courir après lui. Mais c’est aussi parce que nous en manquons que lorsque nous en avons, nous l’apprécions autant.

Nous nous remettons souvent en question, nous questionnant sur nos priorités actuelles afin de prioriser au mieux nos tâches et donc nous préserver du temps. Parce qu’une journée ne fait que 24h et que nous ne pouvons pas tout faire.

Mais rassurez vous, nous ne faisons pas que courir après lui. Car le temps passe si vite qu’il nous faut profiter de l’instant présent.  Pour ne pas avoir à regretter chaque moment.

D’ailleurs le yoga et la méditation, nous aident  à nous recentrer sur ce moment présent, se recentrer sur nous mêmes et ce que nous ressentons.

C’est pourquoi, chaque soir nous utilisons « petit bambou » pour nous relaxer et nous recentrer. Ne plus penser qu’à rien d’autre que l’instant présent.
Le yoga m’aide aussi beaucoup à apprendre à prendre le temps, écouter mon corps et ses besoins, apprendre à lâcher prise.

Nous faisons aussi beaucoup de sport (4 fois par semaine) ce qui nous aide à éliminer les tensions, le stress, on se sent détendu, serein. Cela  nous permet de relativiser plus facilement, de prendre du recul et de profiter plus positivement du temps qui nous est donné.

J47: Fin du défi sucre et bilan

Mon défi zéro sucre prenait fin ce week-end après 47 jours. Voici donc venue l’heure du bilan.

Je vais tout d’abord vous parler de mon vécu du défi.
Après une 1ere semaine plutôt facile, armée d’une bonne motivation et d’une grande volonté. La suite du défi se révèle difficile, avec des hauts et des bas et parsemée d’embûches et de frustrations. Difficile de ne pas faire d’écart même s’ils sont limités et peu importants.
Se passer de sucre se révèle une épreuve de taille. Une lectrice m’a envoyé un post commentant que pour elle, l’arrêt du sucre avait été plus dur que l’arrêt de la cigarette.

Les difficultés rencontrées sont nombreuses. Le sucre est partout, du petit déjeuner dit à la française au dîner convivial ou trône du sucre au dessert. Et le sucre appelle le sucre. Quand vous commencez à en manger, vous êtes souvent tentés d’en reprendre.

Notre gâteau de Pâques de l’année passée

Et votre état moral n’aide pas. La fatigue et le stress sont des facteurs qui nous font davantage en consommer. Je me rends compte qu’en traînant le soir devant mon ordinateur bien que calée par un bon repas, mes envies de grignotages sucrées se multiplient. Elles m’assayent jusqu’à ce que je finisse soit par céder à la tentation soit par aller me coucher.

Je n’ai pas spécialement perdu de poids durant ce défi. Mon gros problème étant que j’ai remplacé mes collations et comblé mes petites fringales par des oléagineux et des fruits secs. Ce n’est qu’en fin de défi que Julie de @happyngood m’a conseillé les tisanes de cannelle pour limiter les envies de sucre.

Mes oléagineux en vrac

Effectivement, j’en consomme en journée et le soir après mon dîner et bien que je m’autorise quelques écarts pauvres en sucre. Les infusions m’aident bien.

Ma cannelle en bâton acheter en vrac et ma théière en fonte

Concernant les bénéfices, une peau plus nette, moins d’imperfections et de boutons. C’est assez marqué parce que dès que les faux pas se multiplient de vilains boutons douloureux apparaissent aussitôt. Mais aussi, moins de fatigue, une meilleure qualité de sommeil, moins de ballonnements, ni de sensation de lourdeur. Mes intestins se portent aussi beaucoup mieux (mais l’arrêt des laitages y est aussi pour beaucoup)
Je me sens aussi mieux dans mon corps et donc dans ma tête.

Bien que j’ai des envies de sucré le soir, je ne peux plus consommer de produits trop sucrés. Je divise les proportions de sucre par 2 ou 3 dans mes préparations et j’utilise de préférence du sucre de coco, à index glycémique bas. J’arrive même, dans certains cas, à le supprimer totalement.

Je favorise les sucres naturels contenus dans les fruits ou dans les fruits secs. Je m’écœure facilement, voire je suis en incapacité de manger quelque chose qui contient trop de sucre. 

Enfin, je remarque qu’après un déjeuner plus important que d’ordinaire avec consommation plus grasse, sucrée avec consommation d’alcool je suis plus en difficulté et je me sens plus essoufflée et fatiguée lorsque notamment je vais courir.

Pour moi, se limiter en sucre est donc une hygiène de vie que je compte adopter sur le long terme. Et bien, que nous continuerons à faire des écarts et à nous faire plaisir de temps à autre c’est en famille que nous poursuivrons. Bien entendu, il y aura toujours des gâteaux faits maison au goûter et je continuerais à faire de petites crèmes desserts et des yaourts maisons mais de manière plus healthy.

Consommer moins mais consommer mieux 😉

Une passion commune qui nous unis jusque dans notre livre

Dans notre quotidien, nous avons adopté le minimalisme dans toute la maison. Du contenu de nos placards de cuisine, au coffre à jouets de nos enfants en passant par notre penderie, notre garage… régulièrement, nous réévaluons nos besoins. Chaque nouvel achat s’inscrit dans un processus de réflexion. Nous achetons le plus souvent d’occasion ce qui nous permet de comparer, négocier, et de prendre du recul face à notre achat, nous permettant de peser sa véritable utilité. Aucun achat coup de tête, vous savez celui pour lequel vous vous dites je veux ça !! Convaincu de son utilité au quotidien et qu’après déballage, il finit au fond d’un placard.

Cette démarche associée à une bonne connaissance et gestion de notre budget nous permet de faire des économies énormes. C’est bien plus qu’un 13eme mois que nous réussissons à économiser nous permettant sérénité, et rêves les plus fous.

Mais minimalisme ne veux pas dire que nous devons en oublier notre confort. Nous vivons bien, mangeons très bien, les photos que je vous poste sur les réseaux en sont la preuve.

Je possède un Thermomix, ce qui me permet de faire tout maison et ainsi d’éviter d’acheter des produits finis. Nous possédons tout le confort dont nous avons besoin nous ne nous privons nullement et nous sommes très heureux de notre façon de vivre.

Mon cher et tendre passionné de finances s’est, depuis de nombreuses années intéressé et formé à l’éducation financière

C’est donc naturellement que mon cher et tendre et moi-même nous sommes allés pour écrire en commun un livre « minimalisme… »

Dans ce livre, vous trouverez une méthode, celle que nous utilisons au quotidien pour gérer notre budget en utilisant la méthode minimaliste, des cas concrets pour vous aider à la mettre en place dans votre quotidien.

Déjà nous réfléchissons à un 2ème livre sur le minimalisme et le zéro déchet. Mais l’idée est en train de germer et nous en reparlerons ultérieurement.  Je vous laisse déjà découvrir notre création sur ma boutique ou directement en cliquant sur la photo ci-dessous :

Bonne lecture